Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

LIVRAISON OFFERTE DÈS 75€ D’ACHAT

Les matières textiles naturelles (sans transformation chimique, avec transformation chimique)

Les matières qui sont d’origines végétales et qui ne nécessite que peu d’étapes de transformation et celles qui sont à base de cellulose et qui subissent une transformation chimique.

Le lin

Oui oui on en a déjà parlé dans notre article sur les matières biologiques éco-responsables !
Mais il se trouve que le lin est aussi une fibre naturelle ! Eh oui !
C’est une fibre qui se révèle être très résistante, absorbante et légère.
Elle peut absorber jusqu’à 20% d’humidité et ne demande ni grande quantité d’eau ni pesticides pour sa culture. Mais attention parce que le lin peut se montrer difficile... En effet il ne lui faut ni trop de soleil, ni trop d’eau ce qui peut vite endommager sa culture.
Aujourd’hui le lin est très présent sur le marché du textile, particulièrement, en été, car il apporte une certaine fraîcheur pour adoucir les températures d’août.

Le chanvre

Délaissée par l’industrie de la mode, le chanvre est une matière textile utilisée depuis des siècles et revient au goût du jour grâce à la mode éthique.
Cette fibre ne pollue ni lors de sa culture ni lors de sa transformation, ce qui en fait une matière éco responsable idéale ! Comment la faire pousser
? très simple comme une mauvaise herbe ! c’est-à-dire sans irrigations, sans insecticides ou pesticides. Le chanvre est très apprécié pour sa résistance et sa douceur, qui n’irrite pas les peaux sensibles.

Le caoutchouc

Vous vous demandez surement ce que le caoutchouc fait au beau milieu de matières naturelles et eco responsables. Eh bien sachez que cette matière, faite à base de latex présent dans l’arbre hévéa, est en fait une fibre naturelle
! Elle est même considérée comme bénéfique pour l’environnement mais uniquement si elle est cultivée de manière éco responsable. Attention à ne pas la confondre avec le caoutchouc synthétique, qui lui est très mauvais pour la planète et est responsable d’importantes déforestations.

Le jute

Le jute est une plante naturelle qui pousse dans un climat pluvieux et tropical. Sa culture se révèle être éco responsable car elle ne nécessite que l’eau de pluie, et une température comprise entre 24 et 38°C. Pas besoin d’engrais ou de pesticides, elle n’en est pas friande. Cela fait d’elle une fibre biodégradable, résistante et soyeuse ! De quoi faire des jalouses partie les matières textiles.
Elle n’est d’ailleurs pas loin dans le classement puisqu’elle se hisse à la place de deuxième plante la plus cultivée après le coton. Pas mal nan ?

Le tencel ou lyocell

Cette matière écologique, aussi appelée soie végétale du fait de sa douceur, est produite à partir de pulpe de bois et d’un solvant (non toxique).
Sa fabrication ne nécessite pas de grande quantité d’eau et produit 10 fois plus de matière que le coton par hectare cultivé. On fait donc des économies d’eau et d’espace. Mais alors de quel type de bois faire du tencel ? Eh bien on peut fabriquer cette matière avec du bois d’eucalyptus, de feuillus ou encore avec du bois de bambou. Le Tencel est une excellente alternative éco responsable à la viscose !

Le refibra

Vous allez vous dire, “mais qu’est-ce que c’est encore ? » Eh bien, on va vous expliquer ce qu’est le refibra. C’est tout simplement une matière textile issue de la pulpe de bois à laquelle on ajoute 30% de coton revalorisé ! Cela peut être des chutes de tissu en coton ou bien des vêtements usés en coton. On dissout le tout avec un solvant non-toxique (comme pour le Tencel) ! Ce solvant va d’ailleurs être
à 99% récupéré et réutilisé par la suite. Le but de cette matière est de donner une seconde vie au tissu, qu’il soit sous forme de vêtement ou de chute.

Le lensing ecovero

Produite par l’entreprise autrichienne Lenzing et de la même façon que le Tencel, Lelensing ecovero est une fibre végétale issue du mélange de la pulpe de bois et d’un solvant (encore une fois non-toxique).
La seule différence avec le Tencel est que le bois utilisé pour récupérer la pulpe provient de forêts durables, certifiées FSC (Forest Stewardship Councnil) ou PEFC (Pan European Forest Certification).
Le processus de transformation du bois en tissu doit suivre des normes strictes imposées par l’EU EcoLabel. Ce label certifie les produits qui ont impact environnemental faible sur la totalité de la chaine. C’est-à-dire que le choix des matières premières, la fabrication, la distribution et la fin de vie du produit doivent avoir un impact minime sur la Planète.

Articles similaires :

Panier

Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide.