Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

ÉCHANGES POSSIBLES JUSQU'AU 10 JANVIER 2024

LIVRAISON OFFERTE DÈS 75€ D’ACHAT

PAIEMENT EN 2, 3 OU 4 FOIS SANS FRAIS

Coton biologique VS Coton conventionnel : Quelle est la différence ?

Saviez-vous qu’il existe plusieurs types de coton ? Oui, oui ce n’est pas une blague. Il y a le coton classique dit conventionnel et le coton biologique. Mais ne vous inquiétez pas, nous aussi on était un peu perdu au début. C’est pourquoi on va vous expliquer la différence entre les deux, histoire que vous puissiez y voir un peu plus clair.

Le coton bio dans la mode éthique 

Commençons par le commencement. Quand on parle de bio, on a tendance à associer l’agriculture biologique au secteur de l’agro-alimentaire. Pourtant, cette notion de bio est aussi de plus en plus utilisée dans le domaine du textile. En effet, la conception d’un vêtement éco-responsable, issue d’agriculture biologique, semble être de plus en plus répandue chez les grandes enseignes comme les petites. 

C’est la mission qu’on s’est aussi donné chez Maison FT. Car oui, si vous ne le saviez pas encore, on propose une gamme de prêt-à-porter 100% coton biologique. Et 100% incroyable. Enfin pour la matière, on est sûr ; pour le rendu, on y bosse ! 

Revenons à nos moutons. L’industrie du textile est connue pour sa forte utilisation du coton. Celui-ci est une des fibres naturelles les plus répandues dans le monde et possède de grandes propriétés de résistance et de tissage.

On pourrait ainsi penser que la fabrication de cette fibre naturelle est respectueuse de l’environnement et qu’elle ne pollue pas, car elle est dite « naturelle ». Or il faut s’en méfier. Certes la fibre est naturelle, mais le processus de fabrication et de transformation lui est extrêmement polluant et dégrade l’environnement.

 

Quelle est la différence à noter entre un vêtement en coton conventionnel et un en coton biologique ?

Le coton dit "conventionnel"

Pour cultiver du coton conventionnel, près de 10 fois plus de produits chimiques sont utilisés en comparaison avec une culture de légumes. À cela s’ajoute la consommation d’eau, qui se révèle être énorme. Pour vous aider à visualiser, un tee-shirt en coton conventionnel nécessite approximativement 2 700 litres d’eau, ce qui correspond à 60 – 70 douches. 

Les engrais chimiques, eux, vont en plus de polluer notre chère planète, être nocif pour notre organisme. Le blanchissement du coton et sa teinture sont réalisés avec des produits toxiques tel que des métaux lourds et extrêmement toxiques, qui sont dangereux pour la peau et la santé des ouvriers qui la transforme.

Ce processus devient par ailleurs problématique car il est cancérogène, et peut perturber le rôle des organes reproducteurs et ainsi entrainer des troubles de fertilité mais également créer des inflammations de la peau, des crises d’eczéma, des brûlures d’estomac, des douleurs à la gorge et bien d’autres symptômes grave. 

Les pesticides utilisés, en plus de détruire la faune d’insecte aux alentours de la culture, contaminent aussi l’eau et peuvent être source de problème pour l’agriculteur ou ceux qui les manipulent. Pour vous donner un ordre d’idée sur l’utilisation des pesticides, 3% des terres de la planète sont consacrées à la culture du coton. Ses 3% requiert 25% de la production mondiale des pesticides. On peut donc dire que pour une petite parcelle de terre qui cultive du coton, l’utilisation de pesticide y est énorme.

Ce type de coton, appelé le coton conventionnel, est le plus courant et le plus utilisé dans l’industrie du textile car il a un prix d’achat bas qui attire les consommateurs.

Le coton biologique

Pour ce qui est du coton biologique, je pense qu’il est, tout d’abord, important de rappeler ce que veut dire un produit issu d’agriculture biologique. C’est une matière éco-responsable qui a été fabriqué à partir de matières ne contenant ni pesticideni engrais chimiques de synthèse, ni OGM lors de sa culture ou son élevage.

On peut donc définir le coton biologique de cette façon. Il ne nécessite pas l’utilisation de pesticides et d’OGM, il est fabriqué et transformé avec le moins de produits chimiques et métaux lourds possible. 

Les terres cultivées sont plus respectées et entretenues de façon plus douce. Il respecte l’environnement, est plus durable et met en place une production éco-responsable.

 Le coton bio est cultivé à base de compost naturel, ce qui va permettre d’oxygéner la terre et préserver sa richesse et la consommation d’eau est réduite de moitié en comparaison avec le coton conventionnel.

Toutes les substances utilisées sont non-toxiques et naturelles. En plus de cela, le coton bio est plus doux et souple et anallergique car dès sa semence, les graines utilisées sont garanties sans OGM et, après sa récolte, il sera blanchi à l’eau oxygénée et non par le biais de chlore ou substances cancérigènes.

D’un point de vue main d’œuvre, la culture du coton bio améliore les conditions de travail des travailleurs, leur santé et leur entourage.

Le but est donc de se tourner vers une fabrication et une production plus responsablemoins dangereuse pour notre planète mais aussi pour les ouvriers et les consommateurs.

De plus, sa culture est un peu moins friande en eau que celle du coton conventionnel. Oui, un sol avec moins de produits chimiques retient plus l’eau car ces derniers ont besoin d’eau pour être correctement dilués.

Alors certes, durant sa transformation le coton bio consomme environ la même quantité d’eau que le coton conventionnel mais à sa culture, la différence se fait sentir. Et au final, le coton biologique consomme moins d’eau que le conventionnel.

 Cependant, la culture du coton biologique reste beaucoup plus coûteuse à court terme pour les enseignes que celle du coton conventionnel. Heureusement, de plus en plus de grandes marques comme de jeunes créateurs privilégient aujourd’hui le long terme et les matières recyclables. Ça va sûrement prendre du temps, et tous ne s’y mettront pas, mais on est sûr d’une chose : le bio à de beaux jours devant lui !

Bref vous l’aurez compris, le coton biologique c’est un peu l’avenir du vêtement. Alors certes, il ne faut être trop radical en changeant du jour au lendemain un écosystème entier. Mais prendre conscience des grands enjeux de notre temps pour proposer des solutions alternatives, ça nous semble important. Et on est content de participer à notre petite échelle à l’avènement de ce monde plus responsable.

 Pour les plus visuels d’entre nous, on vous a fait un petit tableau récapitulatif des différences notables entre le coton biologique et le coton conventionnel : 

"A travers cet article, on espère que maintenant vous avez une vision du coton et de son processus de production plus complète et détaillée, et que cela pourra vous servir dans le choix de vos produits.

Mais être informé et prendre conscience des conséquences qu’impliquent la transformation de cette fibre est déjà une avancée importante et ensuite on vous laisse décidé ce qui vous convient le mieux ! Alors à vous de voir !"

Vous souhaitez en savoir plus sur l'impact environnemental et éthique des matières conventionnelles ? Nous vous avons rédigés un article dédiés à ce sujet : 

Matières conventionnelles : impact éthique et environnemental

Découvrez notre gamme de vêtements en cotons bio et la découvrir ? N'hésitez pas à visiter notre collection de vêtements bio !

Louise, Rédactrice

 

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Panier

Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide.