Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

ÉCHANGES POSSIBLES JUSQU'AU 10 JANVIER 2024

LIVRAISON OFFERTE DÈS 75€ D’ACHAT

PAIEMENT EN 2, 3 OU 4 FOIS SANS FRAIS

La fast fashion ou la mode éthique ?

La fast fashion c’est quoi ?

C’est ce qu’on appelle la mode jetable. C’est aussi la cause de beaucoup de pollution, destruction de l’écosystème, l'irrespect des droits humains et j’en passe.

Il y a trois matériaux très utilisés dans le monde :

le textile, le polyester, le coton et les produits chimiques.

Le polyester :

Dérivé du pétrole, est devenu la matière la plus utilisée. Cette fibre est très élastique, légère et à un faible pouvoir absorbant qui va permettre d’évacuer la transpiration plus facilement.


Mais chaque année , l’équivalent de 50 milliards de bouteilles plastiques sont rejetées en mer.

Et bien évidemment ce sont ces particules qui vont être absorbées par des organismes marins ce qui entraîne une contamination de toute la chaîne alimentaire.

Elles vont causer des problèmes chez les animaux marins au point d'avoir certaines espèces en voie d’extinction.

Le coton :

La matière la plus utilisée dans le monde, mais elle est aussi la plus gourmande en pesticides. De plus, il consomme énormément d’eau voir trop d’eau. L’eau des rivières ou bien des lacs va être détournée pour être utilisée pour la confection ou pour les évacuations d'eau utilisées.

Par exemple, on estime qu'un jean à besoin de 7500 litres d’eau, pour être fabriqué. ce qui équivaut à 50 baignoires remplies.

Contrairement au coton bio, les produits utilisés pour les traiter sont beaucoup plus naturels voir inexistants.
Les produits chimiques sont utilisés avant tout pour la teinture des textiles. Éthoxylates de nonylphénol, colorant azoïques, phtalates, formaldéhyde, tous ces noms bien trop compliqué représente des produits chimiques utilisés et la liste est très longue.

Le problème est que ces produits sont déversés dans les rivières. Cela représente 20% de la pollution des eaux.

Ce n’est pas sans parler de l’empreinte carbone du secteur qui est estimée à 1,2 milliards de CO2, soit environ 2% des émissions de gaz à effet de serre mondiales. (Greenpeace)
Si la consommation continue dans ce sens, alors en 2050 cette part atteindra 26%.

Les droits humains et les conditions de travail dans cette industrie peuvent être un peu limites. Contrairement à la mode éthique ou les industries respectent les droits humains et les conditions de travail.

Le Bangladesh fait partie des pays les plus touchés. Presque plus de 70 % des vêtements vendus en France sont fabriqués en Asie du Sud Est. C’est aussi ici que la main-d'œuvre est exploitée. Un ouvrier est payé 0,32 dollars de l’heure, et travaille dans des conditions bien moindres qu’en Europe, de plus des enfants sont même employés dans ce genre d’usine.

Cet avantage compétitif à attirer tous les grands groupes comme Inditex, et a fait monter le pays au rang de deuxième exportateur de textile au monde.

Comment agir à son échelle ?

  • -  Le mieux c’est de consommer moins et/ ou d’occasion.

  • -  Privilégier les marques de vêtements responsables

  • -  prendre soin de ses vêtements (lessive écologique, faire des retouches...)

    Il existe de nombreuses astuces. C’est juste un coup de main à prendre.

Panier

Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide.