Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

ÉCHANGES POSSIBLES JUSQU'AU 10 JANVIER 2024

LIVRAISON OFFERTE DÈS 75€ D’ACHAT

PAIEMENT EN 2, 3 OU 4 FOIS SANS FRAIS

Comment la mode doit se réinventer pour continuer à exister face à la fast fashion ?

Après des soldes plombées par le contexte international et l’inflation, le secteur du prêt à porter se sent fébrile.

Mais le problème est encore plus grand : seconde main, éco-responsabilité, bio ou encore made in France ont fini de le déstabiliser. 


En effet, avec un accès à l’information et une demande de transparence de plus en plus importante de leurs consommateurs, les marques de mode milieu de gamme ont vu leurs clientèles de moins en moins fidèles  pour notamment se tourner vers des marques correspondant davantage  à leurs valeurs.

En effet, en 2022 ce sont près de ¾ des français qui se disent prêts à payer plus cher pour un vêtement made in France, et 58% d’entre eux pour un produit résponsable (coton bio, made in Europe etc….)


Alors comment le secteur du prêt à porter, 2ème industrie la plus polluante au monde, doit réussir à se réinventer pour continuer à exister ? 


DES FERMETURES EN CASCADE…..

Depuis le début de l’année, de nombreuses chaînes de magasins de mode ont vu leurs rideaux se baisser une dernière fois pour ne plus jamais se relever ..

Beaucoup d’enseignes et de marques sont grandement menacées voire déjà fermées. Camaïeu, Pimkie, San Marina et même les Galeries Lafayette sont en grand danger ). (faut-il citer les galeries? et le nom des marques …?


Mais pourquoi des fermetures aussi nombreuses et aussi rapprochées ?


Pour certains, la cause principale est le tournant du E-commerce que les marques n’ont pas su prendre au bon moment, pour d'autres la Covid, ou encore l'arrivée massive de géant du web et de la fast fashion à bas coups…

Et bien à vrai dire, c’est un peu tout à la fois.  En effet, des marques emblématiques comme Camaïeu, n’ont pas su prendre le tournant du E-commerce à temps, et la marque n’a pas non plus su renouveler sa clientèle qui s’est peu à peu lassée. inutile ? on attaque camaïeu inutilement…)

Mais, le véritable problème est aussi ailleurs. L'arrivée d’une concurrence massive comme SHEIN a fini de refermer le cercueil des marques déjà en grande difficulté….

FAST-FASHION-MAISONFT

LA SLOW FASHION EN SAUVEUSE ? 


Malgré tout, une lueur d'espoir apparaît !

Effectivement, de nombreux clients veulent désormais acheter moins mais mieux (57% des français).

En quoi cette information est une lueur d'espoir me direz-vous ?

Et bien tout simplement parce qu’il faut comprendre que les français ne veulent plus acheter un t-shirt bas de gamme à 3€ tous les mois, mais préfèrent désormais, pour 57% d’entres eux, acheter un t-shirt à 30, 40 voire 50€ une seule fois et pouvoir le porter plus d’un an ! 


Et c’est ce vers quoi devront se tourner bon nombre de marques françaises de prêt à porter si elles veulent désormais résister aux concurrents asiatiques ! 


De nombreuses marques ont d’ailleurs déjà pris le pli (Jules, Bonobo, Levis etc….).

Mais à mon goût, elles ne vont pas encore assez loin: si l'on regarde bien, les français veulent acheter mieux ET français ; c’est pourquoi, aujourd’hui on voit apparaître de nombreuses marques françaises de slow fashion en plein essor ! 


Par ailleurs, des marques plus anciennes n’ont jamais quitté leur production française et aujourd’hui elles se portent parfaitement bien ! On pense notamment à Saint James qui, depuis 1853, produit ses pulls dans la même usine !

 

SLOW_FASHION_MAISONFT


LA SLOW FASHION C’EST QUOI ? 

Alors c’est quoi la slow fashion ? 


En bon français, on dirait la “mode lente”: celle qui ne sort pas de nouvelle collection tous les mois; celle qui fait attention aux matières premières qu’elle utilise en privilégiant des cotons issus de l’agriculture biologique (lien - sweat coton bio) consommant deux fois moins d’eau qu’un coton classique; celle qui favorise au maximum les circuits courts et fait appel à de réels artisans français au savoir-faire unique !


En bref, la slow fashion, c’est ce que veulent les français: des collections qui sortent moins souvent, mais qui, lorsqu'elles sortent, sont souvent intemporelles, tant dans le style que  dans la qualité.

QUELQUES CHIFFRES SUR LA SLOW FASHION VS FAST FASHION 


Pour mieux comprendre, voici des chiffres clés issus de la fast fashion : 


4 millions de vêtements neufs jetés chaques année 

⅓ des vêtements jamais vendus et donc jetés 

2ème industrie la plus polluante au monde 

 

A l’inverse, la slow fashion, va, elle, récupérer l’ensemble des vêtements invendus pour en créer de nouveaux et donc économiser des matières premières naturelles. Elle va surtout faire le maximum pour ne rien jeter ! 


POURQUOI LA SLOW FASHION EST UNE SOLUTION DURABLE POUR LE SECTEUR DU PRÊT À PORTER ? 


La slow fashion est un marché en pleine expansion. En effet, 44% des personnes âgées de 17 à 26 ans déclarent souhaiter une utilisation accrue de tissus éco-friendly dans la mode. Ce sont de jeunes consommateurs soucieux du développement durable et de l'impact environnemental de leurs achats.

Ils accordent une importance particulière au facteur humain et cherchent à assurer l'avenir de la planète en adoptant une attitude responsable face à la consommation.


Les jeunes consommateurs sont de plus en plus conscients des conséquences de leurs choix et adoptent des comportements plus éthiques en matière d'achat.


Ils cherchent à limiter leur impact sur l'environnement en préférant des marques engagées dans une démarche écologique et éthique. 


De plus, selon une étude de l’IFM, (Institut Français de la mode), 44% des français ont acheté moins d’un vêtement en 2018 et pour 40% d’entre eux, cette “déconsommation” ce recul de la consommation est choisi afin d’opter  uniquement pour des vêtements respectant une charte éthique et éco-responsable.

LE RÉCAP'

La slow fashion, qui prône une mode plus durable et responsable, répond à ces attentes. Les jeunes générations sont en effet plus sensibles aux enjeux environnementaux et sociaux, et cherchent à se tourner vers des alternatives plus respectueuses de la planète. Ils sont notamment à la recherche de vêtements conçus dans des matériaux durables et dans des conditions éthiques.


Ce changement de comportement reflète une évolution générale de la société vers une consommation plus raisonnée et plus consciente. Les jeunes consommateurs aspirent à un mode de vie plus sain et plus respectueux de l'environnement. En favorisant la slow fashion, ils contribuent à soutenir un marché en plein essor, qui répond à leurs aspirations et à leurs préoccupations en matière de durabilité.

Panier

Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide.