Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

-10€ CODE SUPERPAPA10

🇫🇷 LIVRAISON OFFERTE DÈS 75€ D’ACHAT

🇪🇺 LIVRAISON OFFERTE DÈS 120€ D’ACHAT

PAIEMENT EN 2 OU 3 FOIS SANS FRAIS

Comment reconnaître un vêtement écoresponsable ? Partie 2

Partie 2 : Comment reconnaître un vêtement écoresponsable ?
Nous avons parlé des matières premières et de la provenance du vêtement. Voici les 3 dernières étapes pour reconnaitre un vêtement écoresponsable.
 

3 – Les labels

Pour la troisième étape, nous allons décortiquer les labels en les survolant. Ils sont tellement nombreux qu’un article leurs sera entièrement consacrés. Voici un tableau vous les présentant :
 Tableau labels
Les labels environnementaux sur les matières :

GOTS : Le label Global Organic Textile Standard garantit un mode de production de la matière première du textile écologique et socialement responsable. Il garantit que la matière labelisé GOTS est composée à plus de 95% de fibres biologique.
Oeko-Tex : le label Oeko-Tex® Standard vient après l’étape de récolte. Il contrôle les étapes de travail des matières naturelles, animales ou non, et assure que tout au long du processus de transformation de la matière première, aucun produit nocif pour la santé est utilisé.
Organic Content Standard : Le label OCS peut être considéré comme un cousin du label GOTS mais pour les professionnels. Il garantit que le textile acheté contient au moins 95 % de matières certifiées biologiques. Ce label couvre le traitement, la fabrication, le conditionnement, l'étiquetage, la commercialisation et la distribution de tout produit contenant au moins 95% de matières certifiées biologiques
ECOCERT : Le label Ecocert garantit que tout le long de la chaine de production, le produit respecte des normes écologiques et sociales. C’est un label très complet car il regroupe un ensemble de normes éthiques et éco-responsables.

 

Les labels garantissant le bien-être animal :

PETA : People for the Ethical Treatment of Animal (PETA), est une association internationale à but non lucratif, qui œuvre pour protéger le droit et la dignité des animaux. Ce Label garantit que le produit ne contient aucune matière animale.
RWS : La norme Responsible Wool Standard (RWS) garantit le bien être des moutons et le respect des pâturages. Les moutons doivent être bien traités, c’est-à-dire bénéficier de bonnes conditions de vie matérialiser par l’absence de faim, soif, douleurs et disposer d’un espace suffisant. Le musling est interdit. Au niveau environnemental, la déforestation et la transformation de l’écosystème en terre agricole est interdite.
RDS : Le label Responsible Down Standard garantit, au même titre que RWS, la protection des oies et canard élevés pour leur duvet et plume. Aucun préjudice ne doit leur être fait, il est donc interdit d’utiliser le duvet ou les plumes d’animaux vivants, d’avoir recours au gavage. Il assure le respect de l’animal de l’éclosion jusqu’à l’abattage.
 
 
Les labels garantissant une protection sociale pour les ouvriers :

FairTrade : Label très connu dans le milieu alimentaire garantit le commerce équitable des produits. Il vise notamment à protéger les producteurs de la dégradation des prix des matières premières en garantissant un prix stable. De plus, il assure une protection de l’environnement et des conditions de travail sûres.
WFTO : Le label World Fair Trade Organization est attribué à des organisations et assure une protection salariale et économique. Sur le plan social, le travail des enfants est interdit, les conditions de travail sont surveillées et l’égalité des sexes est promue. La production doit se faire dans un souci de réduction des impacts sur l’environnement.
Fair Wear Fondation : Ce label concerne uniquement les industries textiles et assure pour de bonnes conditions de travail pour les employés. Au même titre que le label WFTO, ce label est attribué à une entreprise et non à un produit. Il permet notamment le paiement d’un salaire correct et l’interdiction de journées de travail exagérément longues.
 
Label garantissant une fabrication 100% française :

OFG : Le label Origine France Garantit assure que 50 % et 100 % du prix de revient unitaire est français et que le produit doit prendre ses caractéristiques essentielles en France. Un article sortira prochainement sur l’ambiguïté de certains produits made in France mais pas si made in France que ça.
 

4 – Marque

Showroom

Eh oui, même si certaines grandes enseignes sortent des collections « éco-responsables », la démarche doit aller plus loin qu’un pourcentage de matière écologique. Même si une pièce est écologique sur l’étiquette, elle doit répondre à d’autres exigence comme des méthodes de fabrication éthique et une durée de vie du vêtement plus longue que 3 lavages.
Le Green Washing est une phénomène tendance, et la mode n’est pas épargné. Et si ce joli jean est en coton biologique mais qu’il a été fabriqué en Chine, dans des conditions inconnues, il voyagera en moyenne 65 000km avant d’arriver dans votre armoire. Soit 1,5 fois le tour de la terre. De quoi être jaloux en période de confinement. Vous l’aurez compris, une enseigne fast-fashion ne peut garantir l’éco-responsabilité de leurs produits, vous pouvez lire l’article sur le green washing juste ici.
.
Le mieux reste de se tourner vers des marques locales, soutenir les emplois d’ici, et d’à côté (si c’est l’Espagne ou le Portugal, et puis entre nous, les tapas c’est la vie). Pour ça on vous a fait un article sur notre top 10 des marques françaises éco-responsables.

5 – Prix

Prix
Le prix à son importance, mais méfiez-vous des apparences. Nous voici rendu à la dernière étape, le prix. Il est vrai qu’un vêtement fait dans des conditions de travail correctes, des matières premières écologiques, un système de production respectueux de l’environnement et des labels, a un prix.
Attention au vêtement garantit biologique à 10€ ou soldé à -70%. Si vous entrez dans une démarche éco-responsable, il faut apprendre à consommer moins mais mieux. D’aucuns disent que cela à un cout. Ce n’est pas mon avis. Acheter un t-shirt à 40€ qui durera 10ans, ou un nouveau t-shirt chaque année, le calcul est vite fait.
 
Voilà, vous l‘aurez compris, reconnaitre un vêtement éco-responsable nécessite de connaître quelques méthodes. Bravo à ceux qui ont lu jusqu’au bout, j’espère que vous aurez appris des choses et que cela vous poussera, à faire bouger le monde de la mode à nos côtés !

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Panier

Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide.